Déclaration de l’OAG sur la crise institutionnelle

lundi 10 février 2014,par Jean Bosco Nzosaba

L’Observatoire de l’Action Gouvernementale, OAG, assiste avec inquiétude à l’enlisement de la situation institutionnelle consécutive, notamment, à une volonté politique délibérée du Gouvernement et du parti politique au Pouvoir de s’ingérer dans la gestion des formations politiques. Le dernier cas illustratif étant celui du parti UPRONA où l’Honorable Bonaventure Niyoyankana est imposé comme Président de ce parti contre le gré du Comité Central et des militants de cette formation politique. Cette situation qui intervient après d’autres actes malhonnêtes du genre qui ont eu lieu dans le passé notamment au sein du FNL, vient de provoquer une crise institutionnelle sans précédent susceptible d’hypothéquer, une fois de plus, la paix, la réconciliation nationale et la stabilité politique dont tous les burundais ont besoin.
Word - 982 ko

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)