L’ONG 11.11.11 suspend sa mission d’observation électorale au Burundi

mardi 23 juin 2015,par Jean Bosco Nzosaba

L’ONG 11.11.11 suspend sa mission d’observation électorale au Burundi

Les ONG burundaises partenaires du Centre national de coopération au développement (ou CNCD-11.11.11) et de son pendant néerlandophone ont décidé de mettre fin à l’observation des élections du Burundi, financée par la Coopération au développement belge, a annoncé lundi l’ONG flamande 11.11.11.

Ces deux associations burundaises ont conclu que "dans le contexte actuel, aucune élection crédible ne peut être organisée". "L’opposition ne peut mener campagne, les radios indépendants ne peuvent toujours pas émettre librement et les journalistes et la société civile, à laquelle appartiennent les partenaires de 11.11.11, se sentent gravement menacés", a ajouté la coupole d’ONG flamandes dans un communiqué.

Les associations burundaises n’envisagent de revenir sur leur décision qu’en cas de modification du calendrier électoral. Au moins 77 morts

Alors que le mouvement de contestation - qui a éclaté le 26 avril à l’annonce de la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat - semble marquer le pas dans la rue, les explosions de grenades se sont multipliées à l’approche des législatives du 29 juin et de la présidentielle du 15 juillet.

Le ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo, avait débloqué 293 000 euros pour l’observation des scrutins, qui ont déjà été retardés en raison des violences. Celles-ci ont fait au moins 77 morts, selon l’Association burundaise pour la Protection des Droits humains et des Personnes détenues (APRODH).

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)