Analyse sur l’état d’exécution de la loi des finances, exercice 2010, au 30 juin 2010.

lundi 18 octobre 2010,par Jean Bosco Nzosaba

Résumé exécutif

Chaque année, l’Observatoire de l’Action Gouvernementale lance des études d’évaluation des activités de l’Etat et en particulier celle en rapport avec l’exécution du Budget. Cette année 2010, l’étude d’analyse de l’exécution du Budget 2010 au 30/06 2010 est venue à point nommé surtout que les années de fin de mandat connaissent des exécutions budgétaires assez particulières. L’analyse de l’exécution du budget de l’Etat à mi parcours de l’exercice 2010 a porté sur les points suivants :

- le niveau d’exécution global du budget de l’Etat et ses tendances ;

- le niveau d’exécution des ressources à la fois internes et externes ;

- le niveau d’exécution des dépenses de l’Etat dans chacune de ses composantes comme les dépenses de fonctionnement et d’investissement, les salaires, l’achat de biens et de services, les transferts courants et le paiement des intérêts ;

- le niveau d’exécution du financement du déficit public.

Les recettes totales du budget 2010 encaissées au 30/06/2010 sont égales à 234.652.016.818 BIF sur 726.469.934.836 BIF prévues soit un taux d’exécution de 33,5%. L’exécution du budget des ressources n’est pas de même niveau pour les recettes fiscales qui atteignent 46,3%, les recettes non fiscales 47,3% et les dons 24.16%

PDF - 714.4 ko

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)