Sensibilisation des élus locaux sur les mécanismes de redevabilité

vendredi 22 octobre 2010,par Jean Bosco Nzosaba

L’Observatoire de l’action gouvernementale (OAG) a organise dans les provinces de Cankuzo, Bururi, Ngozi et Gitega des journées de réflexion sur « la responsabilité des institutions et des mandataires publics : mécanismes légaux et réalité ». Ces moments d’échanges concernent des conseillers communaux, des responsables administratifs et des représentants de la société civile. L’objectif est de contribuer à la promotion de la bonne gouvernance par la sensibilisation des élus locaux. Les participants sont informés sur les lois et règlements du Burundi exigeant des autorités publiques de rendre compte des plans d’action. Toute institution, toute administration, de même que les responsables, doivent se doter d’un programme connu de tous. Ils s’engagent à le mettre en exécution et ils sont tenus de rendre des comptes devant les instances ou les autorités hiérarchiques. La mise en œuvre des programmes annoncés doit être évaluée constamment pour pouvoir approcher les performances et ajuster les objectifs. Le conseil communal doit organiser des rencontres ouvertes aux conseils de collines et aux représentants des associations et de la société civile pour les informer, de manière transparente, sur la situation politique, sociale et économique prévalant dans la commune et ses perspectives d’avenir. Pour rappel, la redevabilité est le meilleur moyen de renforcer les capacités et les performances d’une administration ou d’une organisation. Elle est aussi un des fondements essentiels de la bonne gouvernance et un préalable indispensable pour une démocratie effective.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)