Pérennisation des ONG

mardi 11 janvier 2011,par Jean Bosco Nzosaba

USAID vient de publier la première édition de l’indice de pérennisation des ONGs de l’Afrique Subsaharienne. Cet indice rend compte de la force et de la viabilité globale du secteur des ONGs dans 19 pays d’Afrique subsaharienne, notamment les pays des sous-régions de l’est, de l’ouest et du sud de l’Afrique. Fin 2009, près de 4000 ONG étaient enregistrées au niveau du ministère de l’Intérieur. Toutefois, seulement environ 5% d’entre elles disposent d’un personnel permanent et des bureaux. La plupart des ONG fonctionnent mal et leur personnel permanent ne fait preuve d’aucune bonne gouvernance démocratique et manque de professionnalisme. Au Burundi, les ONG dépendent encore fortement des bailleurs de fonds étrangers. Les ressources locales et les cotisations des membres sont insuffisantes à la pérennisation du secteur. Le gouvernement n’est pas impliqué dans le financement des ONG. En raison de la faible capacité à mobiliser des fonds et de l’absence de stratégies de mobilisation au niveau local, beaucoup d’organisations sont incapables d’obtenir un financement. La formation des réseaux est une pratique régulière pour certaines organisations. Les ONG partagent l’information et commencent à travailler ensemble pour entreprendre des campagnes de sensibilisation organisées sur des questions spécifiques. Certains de ces efforts ont donné des résultats en 2009. La perception du gouvernement des ONG change de temps en temps selon ses intérêts et les domaines d’intervention. Le gouvernement réagit parfois de manière défensive lorsqu’il est confronté aux critiques même si celles-ci sont constructives et tend à considérer certaines organisations, en particulier celles qui interviennent dans le domaine de la gouvernance et les droits de l’homme, comme des partis politiques de l’opposition. Le rapport détaillé peut être consulté sur le site : www.usaid.gov/.../2009/2009_African_NGO_Sustainability_Index_7_Flyer_FR.pdf

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)