Sénat : ouverture de la session de juin.

mardi 5 juin 2012,par Jean Bosco Nzosaba

Le président du Sénat, M. Gabriel Ntisezerana a procédé, le 4 juin 2012, à l’ouverture officielle de la session ordinaire de juin. Au cours de cette session, cette chambre haute du parlement se penchera sur les projets de loi inscrits à l’ordre du jour que le gouvernement a envoyé au parlement. On note au total onze projets de loi. Il s’agit des projets de loi portant ratification par la République du Burundi du protocole de la Cour de justice de l’Union africaine, de l’Accord de transit et de transport du corridor nord (ATT-CN), signé à Nairobi le 6 octobre 2007, de l’Accord de financement de la route Bujumbura- Nyamitanga, ainsi que de la ratification de la Constitution de la commission africaine de l’aviation civile (CAFAC). D’autres projets de loi concerneront le statut de l’opposition au Burundi, le code de la circulation routière, le statut des anciens combattants, l’organisation générale des Ordres nationaux, des Décorations et des titres honorifiques, le transfert des compétences de l’Etat vers les communes du Burundi, la révision de la loi N°1/23 du 31 décembre 2004 relative à la création, l’organisation, les missions, la composition ainsi que le fonctionnement de la Police nationale du Burundi, et enfin le projet de loi relatif au document de stratégie nationale de développement de la statistique au Burundi 2010-2014.

Dans le cadre de la commémoration du cinquantenaire de l’indépendance du Burundi, le Sénat participera aux activités de la semaine ouverte du parlement du Burundi prévue au cours du mois de juin. Le Sénat présentera à cette occasion un documentaire sur ses réalisations de la période monarchique à nos jours. Dans ses activités de routine, le Sénat poursuivra son rôle du contrôle de l’action gouvernementale en invitant les membres du gouvernement à répondre aux préoccupations de la population. Les consultations entre les sénateurs et les élus locaux seront aussi poursuivies, sans oublier la voix d’ouverture et de redynamisation de la coopération interparlementaire en vue de renforcer la diplomatie parlementaire. L’amélioration de la qualité du travail parlementaire dans le cadre du renforcement des capacités aura aussi sa place lors de cette session. Le président du Sénat a saisi cette occasion pour rappeler qu’il faut un bon suivi des mesures de détaxation de certains produits alimentaires. Son souhait est que la commission qui s’en chargera prouve l’esprit de patriotisme en contrôlant le commerce, la sécurité et les frontières. La société civile et les associations des consommateurs sont invitées à y apporter des contributions constructives. Les services de l’OBR et du ministère de l’Intérieur sont interpelés pour qu’ils suivent rigoureusement l’application de la mesure sur tout le territoire national.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)