Création d’un Forum national des enfants au Burundi

mardi 12 juin 2012,par Jean Bosco Nzosaba

Un Forum national des enfants sera bientôt opérationnel au Burundi, apprend-on de source officielle. Un décret portant sa création vient d’être signé par le chef de l’Etat, M. Pierre Nkurunziza. Ce Forum, qui constitue un cadre d’expression pour les enfants, permettra de leur donner une éducation civique dans la pratique de la démocratie directe et participative. Par ailleurs, ce Forum présente d’autres avantages liés entre autres à l’accroissement du sentiment de fraternité universelle chez les enfants, la contribution à tous les niveaux à l’élaboration des politiques favorables aux enfants pour assurer leur survie, leur développement et leur apprentissage dans la vie communautaire. Ce décret précise par ailleurs que ce Forum permettra aux enfants d’avoir une vision sociale analytique à la fois dans leur réflexion et dans leurs actes. La coordination et le suivi des activités de ce Forum seront assurés par un service de coordination et de suivi administratif et financier rattaché au ministère en charge des Droits de l’homme. Ce Forum, qui ne votera pas de lois, sera composé de sept enfants au niveau collinaire ou du quartier, sept enfants au niveau communal, deux enfants au niveau provincial et 34 enfants au niveau national. Les prérogatives reconnues par ce Forum sont notamment la reconnaissance administrative à titre consultatif et le droit de proposer ses aspirations au gouvernement, au parlement, au conseil communal et aux autres décideurs sur tous les sujets relatifs à la promotion et à la protection des droits de l’enfant. La création de ce cadre d’expression pour les enfants a été très bien accueillie par la Fédération nationale des organisations engagées dans le domaine de l’enfance (FENADEB). M. Jacques Nshimirimana, secrétaire général de cette organisation, a fait savoir que le président Nkurunziza vient de répondre aux doléances longtemps exprimées par les organisations engagées dans la promotion des droits de l’enfant. Il demande que ledit Forum soit réellement opérationnel et que la participation des enfants dépasse le stade symbolique. La création de ce Forum a été aussi bien accueillie par le Réseau national des communicateurs pour la promotion des droits de l’enfant au Burundi (RENACODE). M. Léon Masengo, porte-parole de cette organisation, émet le vœu de voir ce Forum doté de moyens techniques et financiers nécessaires pour lui permettre de bien fonctionner. Ce défenseur des droits de l’enfant demande par ailleurs aux plus hautes autorités de la République de prendre toutes les précautions nécessaires pour que ce Forum ne soit pas récupéré pour des fins politiques. Des parlements des enfants existent déjà dans certains pays comme le Mali, le Burkina Faso, le Bénin, le Niger, le Nigeria, le Togo, le Mozambique, le Malawi, le Zimbabwe (Junior Parliament), l’Ouganda, la Tanzanie (Junior Council) et le Rwanda (Forum des enfants).

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)