Tension persistante entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda.

vendredi 13 juillet 2012,par Jean Bosco Nzosaba

Tension persistante entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda.

Une réunion des onze pays de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs s’est tenue, jeudi 12 juillet à Addis-Abeba en Ethiopie en marge du COREP (Comité des représentants permanents de l’Union africaine). Au menu des discussions, la tension persistante entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda. Il a été décidé de mettre en place et de déployer une force internationale neutre pour sécuriser les frontières à l’est de la RDC. 16 heures de réunion. Les ministres de la République démocratique du Congo (RDC) et du Rwanda avaient manifestement des choses à se dire. Organisée à l’initiative de l’Ouganda, la rencontre a permis d’aplanir les différends et de décider de la mise en place d’une force neutre internationale. Une initiative dont se félicite Raymond Tshibanda, le ministre congolais des Affaires étrangères : « la Monusco est présente. Mais le mandat de la Monusco n’inclut pas la surveillance et la protection de la frontière, (...)la neutralisation des forces négatives et plus particulièrement le FDLR et le M23. La présence d’une force neutre internationale avec pour mandat d’assurer la surveillance et la protection de la frontière, est un pas en avant dans la bonne direction ». Quant à Louise Mushikiwabo, la ministre rwandaise des Affaires étrangères, elle estime que le rapport des Nations unies qui met en cause les responsables rwandais est à prendre avec des pincettes : « les Nations unies au Congo aujourd’hui, c’est treize ans d’existence et aucun résultat en termes de stabilité. Une des plus grosses forces de maintien de la paix dans le monde et des milliards de dollars chaque année qui sont dépensés. Je chercherais bien une raison pour laquelle je n’arrive pas à donner des résultats.. », Critique-t-elle ; Les responsables militaires de la région des Grands lacs devraient se retrouver bientôt pour la mise en place et le déploiement de cette nouvelle force neutre internationale.

Source : RFI

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)