Dialogue politique entre le gouvernement et l’Union européenne

mercredi 13 février 2013,par Jean Bosco Nzosaba

Conformément à l’article 8 de l’accord de partenariat Afrique- Caraïbe-Pacifique-Communauté européenne et sous la coordination du deuxième vice-président de la République du Burundi, M. Gervais Rufyikiri, il s’est tenu ce 12 février 2013 à Bujumbura, une réunion entre le gouvernement du Burundi et les chefs des missions diplomatiques de l’Union européenne (UE) au Burundi, a-t-on appris de source officielle. L’ordre du jour portait sur les questions politiques et économiques. Dans le domaine économique, les échanges ont porté sur l’incendie du marché central de Bujumbura, notamment en rapport avec les progrès de l’enquête y relative, la création d’un fonds de solidarité avec les commerçants sinistrés, le projet de construction d’un marché temporaire et les besoins urgents à court, moyen et long terme. Les deux parties ont eu également des échanges sur les suites de la conférence des partenaires au développement du Burundi tenue à Genève à la fin du mois d’octobre 2012 et l’état des lieux des préparatifs en vue de l’organisation des conférences thématiques. Dans le domaine politique, les représentants du gouvernement et les chefs de missions diplomatiques de l’UE ont échangé sur la problématique foncière au Burundi, et plus particulièrement sur le cadre législatif, et l’action de la Commission nationale des terres et autres biens (CNTB), ainsi que la préparation du processus électoral de 2015 en focalisant l’attention sur le cadre législatif, l’action de la Commission électorale nationale indépendante et le séminaire en cours de préparation par le Bureau des Nations Unies au Burundi sur les leçons apprises des élections de 2010.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)