Visite du président de la République en province Cankuzo

lundi 24 juin 2013,par Jean Bosco Nzosaba

Le président de la République du Burundi, M. Pierre Nkurunziza a effectué du 20 au 22 juin 2013, une visite de travail en province Cankuzo (est) dans le cadre de sa politique d’écouter les doléances de la population. Il était accompagné par des sénateurs et des députés élus dans la circonscription de Cankuzo, des ministres en charge du Commerce et de l’Intérieur ainsi que d’autres hauts cadres de la présidence de la République. Au Lycée de Murore en commune Gisagara, le président Nkurunziza s’est entretenu à huis clos avec les représentants de la population composés des administratifs, des chefs des services provinciaux et communaux, des responsables des confessions religieuses ainsi que d’autres natifs intervenant dans le développement de la province Cankuzo. Après l’entretien, le porte-parole du chef de l’Etat, M. Léonidas Hatungimana a fait savoir que les natifs de la province Cankuzo ont sollicité le soutien du président au Projet de décollage de la province baptisé Vision 2020, l’octroi d’une ligne supplémentaire en énergie électrique, l’octroi des matériaux importés de construction et le soutien pour la visibilité de la province par la revalorisation d’un site touristique de Kumana za Murore où la population a combattu et vaincu les envahisseurs Angoni-Chaka venus de l’Afrique du Sud. Selon le porte-parole, le président Nkurunziza a promis son soutien aux projets de développement de la province Cankuzo, après avoir félicité la population pour la stabilité sécuritaire qui continue à marquer cette province. Le président a par ailleurs invité la population de Cankuzo à cultiver le sens de se regrouper en associations permettant ainsi à contracter de petits crédits auprès des micro-finances pour atteindre l’auto-développement. Le gouverneur de la province Cankuzo, M. Jean-Berchmans Niragira a profité de cette occasion pour félicité le président Nkurunziza pour le prix honorifique qu’il a récemment reçu au Japon. Il a également affirmé que la situation sécuritaire est au beau fixe, tant dans les communes qu’à la frontière tanzano-burundaise, raison pour laquelle la population vaque normalement aux travaux de développement. Il a précisé notamment que plus de 18 millions d’ananas, 450 hectares (ha) de palmiers à l’huile, 200 ha de bananiers et 1.600 ha de riz sont déjà plantés dans le domaine de l’agriculture, tandis que 132 écoles primaires et 56 écoles secondaires, le stade de Cankuzo et les bureaux administratifs sont en cours de construction. Le gouverneur Niragira a sollicité l’appui du président Nkurunziza pour les prochains travaux de construction d’une Université à Cankuzo. Dans la commune Mishiha, le président a sensibilisé la population sur la scolarisation, la lutte contre la polygamie et les mariages illégaux, contre les mariages précoces et les grossesses non désirées chez les filles et la planification familiale en général. Le président Nkurunziza a après les travaux communautaires à l’Ecole fondamentale de Nyuro en commune Gisagra et de Mugera en commune Mishiha, offert 10 kg de riz à chacune des 30 personnes vulnérables de la commune Gisagara et autant aux vulnérables de la commune Mishiha.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)