Burundi : document de plaidoyer sur l’utilisation de la carte d’assistance médicale

vendredi 20 septembre 2013,par Jean Bosco Nzosaba

La carte d’assistance medicale a été initiée par le Gouvernement du Burundi en 1984 au profit de certaines populations à faible revenu (les cultivateurs, les artisans et les petits commerçants). Rénovée en 2012, cette carte permet la prise en charge de 80% des coûts des analyses de laboratoires, des consultations et des hospitalisations et des médicaments et il revient au bénéficiaire de payer en plus des médicaments le solde du 20%. Le financement des ménages au titre des paiements directs des soins de santé représente 40% de la dépense totale de santé . Cette situation limite l’accès aux soins pour les ménages particulièrement les plus pauvres qui utilisent plusieurs stratégies pour faire face à ces paiements de soins qui aggravent leur précarité (vente de parcelle ou de bétail).
Word - 62 ko

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)