Des parlementaires belges en visite au Burundi

mardi 19 novembre 2013,par Jean Bosco Nzosaba

Une importante mission belge comprenant un groupe de parlementaires belges effectuera une visite au Burundi du 17 au 24 novembre pour inaugurer le nouveau programme du Fonds belge pour la sécurité alimentaire (FBSA), a-t-on appris jeudi d’un communiqué de presse de l’ambassade du Royaume de Belgique à Bujumbura. Selon ce communiqué, le Burundi a été choisi en 2012 après le Mali et le Mozambique, comme bénéficiaire du fonds du FBSA par un groupe de travail et par le ministre belge de la coopération. Ce fonds est une initiative démocratique émanant du parlement belge. Ce programme conjoint du FBSA s’intitule « Programme multi-acteurs d’amélioration de la sécurité alimentaire dans les communes Cendajuru en province Cankuzo (est), Gisuru et Kinyinya en province Ruyigi (est) », souligne le communiqué qui indique que six organisations partenaires sont en charge de la mise en oeuvre de ce programme, à savoir Caritas international Belgique, Collectif stratégies alimentaires, Croix rouge de Belgique, Louvain coopération au développement, Solidarité mondiale, FAO et le FENU. Il est expliqué que l’objectif global de ce programme conjoint est d’améliorer durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle des groupes vulnérables dans les communes Cendajuru, Kinyinya et Gisuru dans la région du Moso, en favorisant leur accès au facteur de production, aux technologies et aux marchés et en renforçant les capacités des acteurs locaux dans la prise en charge de la sécurité alimentaire dans le développement local. Le coût de la mise en oeuvre de ce programme conjoint s’élèvera à 13.858.451 euros pour cinq années d’activités, précise-t-on dans le communiqué. Cette mission se rendra sur terrain dans les provinces Ngozi (nord), Muyinga (nord-est) et Ruyigi (est) pour visiter les zones où sont déjà implantés les projets du FBSA et également la région où sera implanté le nouveau programme multi-acteur du « FBSA Moso ». Ces parlementaires belges auront aussi l’opportunité de rencontrer les autorités burundaises et des parlementaires burundais. Avec ces derniers, les échanges porteront sur la problématique de la sécurité alimentaire au Burundi.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)