Processsus électoral : la CENI promet de collaborer avec les organisations de la société civile

mercredi 11 décembre 2013,par Jean Bosco Nzosaba

Dans le cadre des préparatifs des élections de 2015, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a organisé ce mardi une réunion d’échange sur le cadre et les modalités de collaboration entre la CENI et les Organisations de la société civile (OSCs) pour le processus électoral de 2015. Pour bien conduire un processus électoral, l’organe de gestion des élections OGE/CENI a besoin du concours de tous les acteurs électoraux et l’harmonisation des interventions des différents acteurs électoraux s’avère incontournable, a précisé M. Pierre Claver Ndayicariye, président de la CENI. Il a estimé important de se retrouver aujourd’hui avec les représentants des OSCs et a souligné qu’une telle démarche s’est inscrite dans une logique d’inclusion, d’efficacité et s’est inspiré aussi des précédentes expériences électorales, qui ont pu relever certains défis. Les OSCs étant diverses et diversifiées, la CENI voudrait, en vue de capitaliser leur contribution, l’harmoniser, à travers ce cadre, le travail des OSCs sur le terrain en matière du processus électoral et de la qualité des contributions, a-t-il indiqué. Dans ses objectifs spécifiques, la CENI veut identifier les OSCs impliquées dans le processus électoral ainsi que leur domaine d’intervention, s’entendre sur les modalités de mise en place d’un cadre d’échange régulier, échanger sur les sources de financement et s’entendre sur les modalités pratiques de collaboration, a signalé le président de la CENI. L’identification des OSCs partenaires, adoption du ou des codes de conduite, adoption et exécution du plan d’éducation civique ainsi qu’une observation électorale, sont les prochaines activités de la CENI, a également précisé le président de la CENI. La CENI a salué l’engagement de la société civile burundaise et souhaite qu’elle s’inscrive dans une logique d’efficacité car les élections constituent un événement majeur pour le peuple burundais, a-t-il conclu. Elle a enfin distribué une fiche d’identification des OSCs partenaires au processus électoral de 2015 et a demandé aux OSCs de travailler avec le professionnalisme, la neutralité, le sens de responsabilité et l’indépendance.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)