Le déficit en énergie a encore de beaux jours devant lui

mercredi 11 décembre 2013,par Jean Bosco Nzosaba

La secrétaire permanente au ministère de l’Energie et des Mines, Mme Justine Nisubire a déclaré mardi à Bujumbura, en ouvrant un atelier sur la stratégie nationale de développement des énergies nouvelles et renouvelables à l’horizon 2030 que, selon les prévisions des différentes études de planification menées par le ministère, le déficit en énergie électrique continuera d’augmenter au Burundi au cours des prochaines années dans la mesure où les investissements préconisés ne pourront établir l’équilibre énergétique qu’à l’horizon 2017/2018. Se basant sur les mêmes prévisions, Mme Nisubire a précisé que ce déficit pourrait atteindre 20 MW en 2014-2015. Avant cette date, a-t-elle affirmé, les problèmes de disponibilité en énergie électrique pourraient perdurer, particulièrement durant la saison sèche qui enregistre régulièrement une baisse de capacités hydrauliques pouvant atteindre 50%. Pour remédier à cette situation, a-t-elle souligné, le gouvernement burundais a initié l’élaboration d’une stratégie nationale de développement des énergies nouvelles et renouvelables à l’horizon 2030, afin qu’il y ait des actions concrètes, en vue de répondre aux besoins en énergie, tout en préservant l’environnement. Selon elle, l’enjeu majeur est qu’à l’horizon 2030, le Burundi puisse réussir à établir un équilibre entre l’offre et la demande en matière énergétique. Le directeur pays du PNUD, Xavier Michon a pour sa part déploré que le Burundi soit un des pays les plus en retard dans le monde en matière d’accès à l’énergie, dans la mesure où le taux d’accès de sa population à l’électricité est inférieur à 5% contre une moyenne de 16% en Afrique subsaharienne. C’est pourquoi, a-t-il ajouté, l’adoption de cette stratégie vient à point nommé, surtout que le pays dispose d’un potentiel considérable de développement aussi bien dans l’hydroélectricité que dans le solaire.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)