Sommet des chefs d’Etat des pays membres de la CEEAC

mercredi 8 janvier 2014,par Jean Bosco Nzosaba

Le premier vice-président de la République du Burundi, M. Bernard Busokoza a reçu en audience, le 6 janvier, Moussa Faki Mohamar, ministre tchadien des Affaires étrangères et envoyé spécial du Président tchadien, Idriss Deb, en même temps Président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC). Au sortir de l’audience, ce diplomate tchadien a indiqué à la presse qu’il était porteur d’un message du président en exercice de la CEEAC invitant le Président de la République du Burundi à participer au sommet des chefs d’Etat de cette communauté prévue le 9 janvier 2014. Les participants devraient analyser la situation en République Centrafricaine. Vu la gravité de la situation dans ce pays, l’urgence d’un sommet des chefs d’Etat s’impose pour prendre des mesures appropriées, a précisé le ministre tchadien. S’agissant de l’incident d’échange de tirs entre les militaires burundais et tchadiens survenu en République Centrafricaine, il a précisé que c’était un non événement d’autant qu’il n’y avait pas de mésentente entre les contingents burundais et tchadiens dans ce pays où ils exercent une mission commune.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)