Analyse de l’état des lieux du financement du secteur de la santé au Burundi : des initiatives aux résultats mitigés

jeudi 9 janvier 2014,par Jean Bosco Nzosaba

Après la période de guerre qui a mis à genou le système de santé du Burundi, le Gouvernement a initié dès 2005, des stratégies pour le réhabiliter. Il s’agit essentiellement de l’adoption d’un certain nombre de documents visant à orienter la politique du pays en matière de santé et la mobilisation des bailleurs pour le financement. Un des grands défis était l’accent financier aux soins de santé surtout pour les plus pauvres et les plus vulnérables. En effet, selon une étude réalisée par Médecins Sans Frontières Belgique, plus de 80% de la population n’avait pas accès aux soins. Dans le but de mener des actions de plaidoyer dans le domaine de la santé publique et en vue d’accroître le niveau d’accès des citoyens aux soins de qualité, l’OAG se propose de mener cette étude afin de rappeler les principaux défis du secteur de la santé. Ces derniers sont identifiés à travers cette analyse dont l’essentiel porte sur l’état des lieux du financement de la santé en général et sur le financement des différents aspects du secteur de la santé au Burundi en particulier.
PDF - 5.7 Mo

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)