Diplomatie burundaise : journées portes ouvertes édition 2014

mercredi 9 avril 2014,par Jean Bosco Nzosaba

Le ministre en charge des Relations extérieures et de la Coopération internationale, M. Laurent Kavakure a lancé mardi le 8 avril quatre journées portes ouvertes édition 2014. Dans son discours de circonstance, le ministre a annoncé que le gouvernement maintient le cap dans sa politique de communication tous azimuts et d’expliquer à l’opinion tant nationale qu’internationale ce qui est en train de se faire et les défis auxquels il fait face. Placé sous le thème : « la coopération et le développement du secteur privé », cet événement participe dans cette volonté du gouvernement d’agir dans la transparence, d’informer de manière organisée et bien coordonnée, d’inviter les citoyens à s’intéresser à l’action du gouvernement et de leur rendre des comptes. Dans cette optique, le ministère en charge de la Coopération internationale veut éclairer davantage le public sur son rôle en tant qu’une institution de coordination et acteur au processus de développement et de promotion du secteur privé à travers la coopération bilatérale et multilatérale. Il s’agit précisément, selon le ministre Kavakure, d’une bonne occasion pour montrer l’importance d’une diplomatie économique et commerciale par rapport à la diplomatie classique. C’est aussi un cadre d’échange sur l’apport de la coopération dans la promotion du secteur privé ainsi que les modalités de son accroissement. Devenu un acteur clé de la recherche des solutions aux crises sociopolitiques dans le monde à travers l’envoi des troupes dans les opérations de maintien de la paix, dira le ministre, le Burundi a trouvé de l’intérêt à expliquer, sensibiliser et faire participer toutes les forces vives de la nation à l’appropriation de cette solidarité envers les peuples en proie à des crises profondes et souvent trop sanglantes. Il veut en plus faire du marketing des atouts et des opportunités d’investissement au Burundi, pays à cheval entre l’Afrique centrale, l’Afrique de l’Est et grand corridor d’accès vers le marché de l’Afrique australe grâce au lac Tanganyika. Au terme de ces journées portes ouvertes qui se tiennent à l’hôtel Club du lac Tanganyika, le souhait émis par les organisateurs est d’aboutir à une grande visibilité des actions et réalisations du ministère, ainsi que celle des interventions des partenaires en faveur du Burundi.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)