Guide d’observation de la gouvernance

vendredi 11 avril 2014,par Jean Bosco Nzosaba

Dans la conduite de ce travail les étapes suivantes s’imposent : La première étape consiste à choisir une définition de référence parmi les nombreuses définitions de la gouvernance. En deuxième lieu, comme il n’existe pas de consensus sur les indicateurs de gouvernance quelle que soit la dimension sous laquelle celle-ci est observée, il faut développer ses propres indicateurs en s’inspirant des travaux réalisés par certains instituts spécialisés dans la gouvernance comme la Banque Mondiale qui ont acquis une certaine notoriété dans le développement des indicateurs. Mais il faut se garder d’en être prisonniers. Chaque pays, chaque organisation peut développer ses propres critères et ses propres indicateurs d’évaluation de la gouvernance. D’ailleurs, les indicateurs les plus simples procèdent implicitement d’une construction de sens et quel que soit le domaine couvert, « construire des indicateurs consiste à établir un système d’observation, de représentation et d’évaluation de la réalité » . Il faut tout simplement veiller à ce que les critères soient objectifs et les indicateurs vérifiables et que les moyens et les sources de vérification soient clairement définis ainsi que les risques et les hypothèses qui s’y rattachent.
Word - 499 ko

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)