Ministère des Relations extérieures et de la coopération internationale : satisfecit pour le bilan semestriel

mercredi 16 juillet 2014,par Jean Bosco Nzosaba

Le ministre des Relations extérieures et de la Coopération internationale, M. Laurent Kavakure a présenté ce mardi 15 juillet 2014 le bilan de ses réalisations au cours du 1er semestre 2014. Dans cette communication, il a révélé les grandes réalisations dans les secteurs en rapport avec le renforcement des capacités et de la bonne gouvernance, l’affermissement de la coopération, l’extension de la carte diplomatique du Burundi, le renforcement de la communication et l’approfondissement du partenariat stratégique entre la diaspora et le gouvernement du Burundi. En ce qui concerne la bonne gouvernance, l’ambassade du Burundi à Addis-Abeba est en construction au moment où la chancellerie de l’ambassade du Burundi à Kampala est en train d’être réhabilitée, a signalé M. Kavakure, indiquant que son ministère a obtenu un terrain où sera construit l’immeuble qui abritera tous les différents services du ministère. A en croire M. Kavakure, le ministère s’est fortement impliqué dans le lobbying visant l’élection de M. Pierre Buyoya au poste de secrétaire général de la Francophonie. En ce qui est du renforcement de la Coopération, le Burundi a pu décrocher un poste parmi ceux réservés à l’Afrique centrale au sein du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine. S’agissant de l’extension de la carte diplomatique, le Burundi vient d’ouvrir des missions diplomatiques en Turquie et au Maroc, tandis que celle de Riad en Arabie Saoudite a repris ses activités. Aussi, des consulats honoraires du Burundi ont été ouverts à Nantes, Bordeaux et Lyon en France, à Mascate à Oman, à Casablanca au Maroc, à Séoul en Corée du Sud et en Californie aux Etats-Unis d’Amérique. Le ministère des Relations extérieures et de la Coopération internationale organise, du 28 juillet au 2 août 2014, une semaine dédiée à la diaspora pour renforcer son partenariat avec le gouvernement du Burundi. M. Kavakure espère que cet événement permettra de renforcer les stratégies de collaboration afin d’accélérer le développement du pays.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)