Démarrage du Programme d’éducation et de formation patriotique

jeudi 31 juillet 2014,par Jean Bosco Nzosaba

Démarrage du Programme d’éducation et de formation patriotique

Le directeur général de l’Administration du territoire, M. Térence Mbonabuca, dans le cadre de la mise en route du Programme d’éducation et de formation patriotique (PEFP), a réuni mardi à Bujumbura les administrateurs communaux (deux par province sur les dix-sept que compte le pays) pour échanger sur trois thèmes que sont la fête communale qui sera célébrée samedi le 2 août 2014, la notion de la coopération décentralisée et la notion d’intercommunalité. D’après lui, la fête communale qui a été instituée sur le territoire national a entre autres pour objet de donner l’occasion à toute la population native et résidente de se retrouver pour échanger de manière transparente sur la situation sociale et économique prévalant dans la commune et ses perspectives d’avenir, d’établir des contrats de performances des élus communaux et collinaires en tenant compte des spécificités de chaque commune, colline et ou quartier, de fêter dans l’allégresse et de s’imprégner de la culture burundaise, de promouvoir l’amour de chez soi et inculquer aux jeunes l’amour de la patrie et du travail, de remercier les personnes qui se sont engagées de façon exceptionnelle au développement de la commune, de promouvoir et de consolider la cohésion sociale. A l’ occasion de la célébration de la fête communale, les participants identifient une colline jugée en arrière par rapport aux autres et collectent des fonds pour y ériger une infrastructure d’intérêt communautaire, a-t-il indiqué. S’agissant de la coopération décentralisée, le directeur général de l’Administration du territoire a rappelé que cette dernière a pour objectif d’asseoir la démocratie en commençant par la base et de favoriser le développent local. Il a, à cet effet, recommandé aux administrateurs communaux d’établir la coopération décentralisée avec la diaspora qui doit collaborer avec les associations des natifs et la société civile qui œuvre pour le développement économique et social de la commune. Les participants à cette rencontre ont tour à tour présenté les réalisations dans le cadre de l’intercommunalité, à savoir la construction des universités, des écoles secondaires, des centres de santé, des adductions d’eau potable, des routes et des marchés qui servent des communes et provinces voisines tout en déplorant que la population de certaines communes n’ait pas encore compris le bien-fondé des projets d’intercommunalité. Les chefs de délégations des administrateurs qui ont récemment effectué des visites d’échange d’expérience en France et en Chine dans le cadre de la coopération Nord-Sud ont fait le point sur les avancées démocratiques et au niveau du développement des communes dans les pays visités.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)