Le président burundais s’entretient avec son homologue chinois

mardi 19 août 2014,par Jean Bosco Nzosaba

En visite de travail en République Populaire de Chine, le président de la République du Burundi s’est entretenu, le samedi 16 août, avec son homologue chinois, M. Xi Jinping, dans les enceintes du palais présidentiel de Nanjing, apprend-on de source officielle. Les discussions ont porté sur les relations bilatérales entre les deux pays respectifs, que les deux interlocuteurs trouvent très bonnes. M. Pierre Nkurunziza a remercié la Chine pour ses appuis multiformes, tandis que le président chinois a promis d’augmenter l’aide chinoise au Burundi dans plusieurs domaines. Dans le domaine de l’Education, la Chine a promis d’augmenter le nombre des bourses d’études accordées aux étudiants burundais, allant de 35 à 50 boursiers par an. Quant au secteur du développement, la Chine va pouvoir construire la centrale hydroélectrique sur la rivière Ruzibazi et appuyer la Radio Télévision Nationale du Burundi dans le programme de numérisation audio visuelle. La chine a en outre promis son appui matériel aux élections équivalent à plus d’un milliard de francs burundais, un don de plus de 10 milliards de francs burundais et un prêt de plus de 30 milliards de francs burundais sans intérêt. Le président chinois a saisi cette occasion pour féliciter son homologue burundais pour la consolidation de la paix au Burundi et à l’extérieur du pays, faisant allusion à l’envoie des troupes burundaises dans diverses missions de maintien de la paix en Somalie, en République Centrafricaine et ailleurs. Le chef de l’Etat burundais a salué les conclusions de la 12ème grande commission mixte de coopération sino-burundaise tenue les 22 et 23 juillet 2014 à Beijing. Par ailleurs, le président Nkurunziza a été décoré dimanche « Professeur honoraire » à l’Institut des Sports de Nanjing pour avoir fait du sport un instrument de paix, de réconciliation et du développement. M. Nkurunziza a remercié le président de l’Institut des Sports de Nanjing et toute son équipe pour avoir organisé cette cérémonie prestigieuse et pour avoir compris les bienfaits des activités sportives collectives. « Depuis que je suis à la magistrature suprême du Burundi, j’ai entrepris un vaste programme d’activités sportives en vue de réconcilier le peuple burundais longtemps meurtri par une guerre fratricide qui a duré plus de 10 ans », a dit le chef de l’Etat burundais. Le président de la République du Burundi n’a pas manqué de féliciter le président de l’Institut sportif de Nanjing pour être totalement acquis à la cause de la jeunesse et de la promotion du sport dans le développement durable. Zhang Xiong, président de l’Institut des Sports de Nanjing qu’on appelle "Berceau des jeux Olympiques" a, quant à lui, souhaité à Pierre Nkurunziza de continuer le développement du sport à travers le monde. « La paix n’a pas de prix, vous avez ramené l’espoir dans un pays qui a connu des moments très difficiles à surmonter », a-t-il fait savoir. Pour raccompagner ce titre honorifique du président Nkurunziza, le président Zhang Xiong a accepté de signer un mémorandum d’entente avec l’Université du Burundi qui a l’Institut de l’Education physique et sportive pour permettre des échanges d’expérience et une grande ouverture d’horizons. Pour rappel, l’Organisation internationale « Peace and Sport » a décerné le trophée du meilleur leader politique 2011 à M. Pierre Nkurunziza, à l’occasion de la 5ème édition du forum international de cette organisation à

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)