Plaidoyer sur l’indépendance de la magistrature au Burundi

mercredi 29 octobre 2014,par Jean Bosco Nzosaba

« La justice est indépendante ou elle n’est pas la justice. »

Depuis plusieurs décennies, la magistrature burundaise est accusée d’un manque d’indépendance dans l’exercice de ses fonctions. Les magistrats eux-mêmes, du moins les plus critiques, plutôt les plus courageux n’hésitent pas à déplorer cet état de fait. Il est vrai que l’indépendance de la justice au sens plein du terme est un idéal par définition difficile voire impossible à atteindre.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)