Le Burundi expulse un prédicateur rwandais

jeudi 30 octobre 2014,par Jean Bosco Nzosaba

La Police nationale burundaise (PNB) a expulsé mercredi un ressortissant rwandais du nom de Gakwaya Damascène accusé de se déguiser en prédication pour déstabiliser le pays. "Damascène Gakwaya utilise des éléments audio contenant des messages apocalyptiques mais aussi diffamatoires à l’endroit des personnes bien identifiées", a indiqué le porte-parole de la PNB, Helménegilde Harimenshi. Le rwandais qui se prend pour prophète, est également accusé d’avoir séjourné au Burundi de façon irrégulière. Mardi, le ministre burundais de la Sécurité Publique, Gabriel Nizigama, avait mentionné, lors d’une conférence de presse, des cas des personnes qui sont en train d’être expulsées du Burundi, indiquant que ce ne sont pas les Rwandais qui sont ciblés. "Nous l’avons fait pour des ressortissants de la Tanzanie, du Pakistan, de l’Ouganda et d’ailleurs. Le Burundi n’a aucun problème particulier avec le Rwanda. Ce n’est une question de sécurité du pays", a martelé le ministre Gabriel Nizigama. La police burundaise est aussi aux trousses d’une Burundaise, du nom d’Eusebie Ngendakumana, dont le mandat de recherche est en circulation. Elle est elle aussi accusé de se déguiser en prédicatrice qui, selon le porte-parole de la PNB, "utilise des messages apocalyptiques et contenant des propos diffamatoires, écrits et envoyés à des personnes bien identifiées

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)