L’ONU veut que les enfants soient des pépinières pour semer une paix durable au Burundi

mardi 11 novembre 2014,par Jean Bosco Nzosaba

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies au Burundi et chef du Bureau des Nations-Unies au Burundi (BNUB), M. Parfait Onanga Anyanga, a indiqué lundi à Bujumbura que les Nations Unies souhaitent que les enfants burundais soient des pépinières pour une paix durable au Burundi. M. Onanga Anyanga, qui intervenait dans un forum technique de recherche sur la consolidation de la paix au Burundi organisé par la représentation du Fonds des Nations Unies au Burundi (UNICEF), a précisé que cela suppose semer les grains de la paix dans les esprits des adolescents dès la petite enfance. Le chef du BNUB a saisi l’occasion pour saluer la tenue de ce forum qui vient à point nommé dans la mesure où il a été organisé dans un contexte de grands progrès réalisés dans la consolidation de la paix au Burundi au cours des dernières années. Sur ce palmarès, il a cité des avancées remarquables dans la réforme du secteur de la sécurité, l’état de droit et dans les domaines de la bonne gouvernance. Cependant, a dit M. Onanga Anyanga, de nombreux observateurs nationaux et internationaux s’accordent pour dire que les élections de 2015 vont constituer un véritable test de solidité du consensus social national.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)