Cas de torture : les Nations Unies planchent sur le dossier burundais

jeudi 13 novembre 2014,par Jean Bosco Nzosaba

Le Comité des Nations Unies contre la torture s’est penché sur la situation du Burundi lors des sessions de mardi 11 et mercredi 12 novembre. Le Comité a examiné le rapport présenté par la délégation du gouvernement burundais et a entendu également des ONG de la société civile. Parmi les questions soulevées figurent notamment les mesures de lutte contre la torture et les exécutions extrajudiciaires commises par la police et le service national de renseignement ; les garanties d’un procès équitable, dont l’accès à un avocat et un examen médical pour les accusés ; la détention arbitraire ; le nombre élevé de cas d’abus sexuels sur des mineurs, notamment de la part de policiers et de soldats ; la surpopulation carcérale ; la protection, la justice et les réparations pour les victimes de la torture

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)