OMS : 3,2 milliards de personnes sont exposées au paludisme

mardi 9 décembre 2014,par Jean Bosco Nzosaba

Près de 3,2 milliards de personnes risquent de contracter le paludisme, dont 1,2 milliard sont exposés à un haut risque, selon le rapport 2014 de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Le paludisme a fait 548 000 victimes en 2013, dont 453 000 enfants de moins de cinq ans. Plus de 90% des cas de la mortalité infantile, soit 430 000, et 90% des décès au total ont eu lieu en Afrique. La maladie était présente dans au moins 97 pays et territoires en 2014. Le nombre total des personnes atteintes de paludisme en 2013, atteint 198 millions. L’épidémie meurtrière du virus d’Ebola en Afrique de l’Ouest a eu un impact dévastateur sur le traitement du paludisme, selon le rapport, notamment dans les pays les plus touchés tels que la Guinée, la Sierra Leone et le Libéria où les établissements sanitaires demeurent fermés. Un total de 6,6 millions des nouveaux cas du paludisme a été enregistré dans ces trois pays tandis que le nombre des victimes y atteint 20 000 en 2013. Pourtant, le rapport de l’OMS n’est pas complètement négatif. En effet, au cours des 13 dernières années, le nombre des personnes atteintes de paludisme s’est réduit et le taux de mortalité a diminué de 47% dans le monde entier, et de 54% en Afrique. Le nombre des personnes ayant contracté le paludisme en Afrique subsaharienne a baissé d’environ 30%, pou atteindre 128 millions en 2013, contre 173 millions en 2010. Un budget de près de 5,1 milliards de dollars est nécessaire pour éradiquer le paludisme à l’échelle mondiale, selon le rapport. Source : AA

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)