Burundi : une dizaine de partis coalisés pour les élections de 2015

jeudi 11 décembre 2014,par Jean Bosco Nzosaba

Au Burundi, une dizaine de partis politiques annoncent officiellement à leurs militants qu’ils participeront aux élections de 2015 avec « une plateforme politique commune, un candidat unique aux élections présidentielles et des listes communes aux élections communales et législatives ». Ils promettent en outre de « rendre public prochainement une plate-forme politique commune dont la ligne directrice est de faire du Burundi une nation paisible, digne, unie, prospère et réconciliée. A cet effet, poursuivent-ils dans une déclaration commune publiée ce 11 décembre, « nous en appelons à toutes les forces politiques, sociales et morales, y compris au parti CNDD-FDD (Conseil national pour la défense de la démocratie-forces de défense de la démocratie, au pouvoir, Ndlr), de se joindre à nous pour sauver notre peuple de la dictature, de l’injustice, de la pauvreté, de la faim, de la misère, de l’ignorance et du chômage ». Cette déclaration est signée conjointement par le Docteur Jean Minani, Président du parti FRODEBU-NYAKURI (véritable Front pour la démocratie au Burundi), Benoît Ndorimana, Président du parti pour le renouveau intégral du Burundi (PARIBU), Hugo Haramategeko du parti Nouvelle alliance pour la démocratie et le développement au Burundi (NADDEBU), Dismas Nditabiriye pour le Rassemblement pour la démocratie et le développement économique et social (RADDES), le député Charles Nditije de l’Uprona (Union pour le progrès national) ainsi que l’ancien rebelle Agathon Rwasa, leader des Forces Nationales de Libération (FNL).

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)