Bientôt deux centrales solaires photovoltaïques à Bubanza et à Gitega

lundi 16 février 2015,par Jean Bosco Nzosaba

Le ministère en charge de l’Energie et des Mines en collaboration avec la société SARAKO Burundi LTD a organisé jeudi à Bujumbura, une réunion de validation des études d’impact environnemental et social pour l’aménagement de deux centrales solaires photovoltaïques de 10 Mégawatts (MW) chacune à Mitakataka en commune et province Bubanza (nord-ouest) et à Zege en commune et province Gitega (centre). D’après le ministre de l’Energie et des Mines, M. Côme Manirakiza, tout le monde s’accorde sur l’évidence qu’il ne saurait jamais y avoir de développement viable et fiable, sans énergie disponible en quantité et en qualité suffisantes, et sans une réelle sauvegarde de l’environnement. Le gouvernement burundais, a-t-il dit, accorde une place de choix au secteur des énergies nouvelles et renouvelables et lui réserve annuellement un budget consistant d’investissement qui lui permet de confier l’exécution des travaux aux entreprises privées. L’aménagement des deux centrales solaires photovoltaïques de10 MW chacune sur les sites de Mitakataka à Bubanza et de Zege à Gitega constitue donc pour le gouvernement une heureuse initiative et une opportunité sans égale, a dit le ministre Manirakiza, faisant savoir que ce projet vient au moment opportun afin de pouvoir atténuer à court terme le choc du délestage. Il invite les privés à profiter de cette opportunité de ressource solaire inépuisable et à saisir la balle au bond en vue de contribuer efficacement à la promotion et au développement du secteur énergétique, car le code des investissements accorde des avantages importants aux investissements directs (IDE). D’après James Eddy Seenyen de la société SARAKA des Iles Maurice, la centrale solaire photovoltaïque de Bubanza sera construite sur une superficie de 30 hectares (ha) avec un investissement de 27 755 500 dollars américains et aura une production annuelle de 16 200 000 KWh d’énergie. Celle de Gitega qui sera construite sur la colline de Zege sur une superficie de 14,3 ha pour un investissement de 26 000 000 de dollars américains aura une production annuelle de 17 400 000 KWh. La société SARAKO LTD a promis qu’avec l’énergie produite par ces centrales, il y aura un traitement adéquat des eaux usées, une gestion durable et compostage des déchets verts et une délocalisation des espèces rares existantes sur les sites. Signalons que le terrain de Zege sur lequel sera construite la centrale appartient au gouvernement, tandis que celui de Mitakataka appartient aux particuliers qui seront indemnisés avant le démarrage effectif des travaux de construction de la centrale.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)