Quid des critères d’évaluation des performances des communes

mercredi 4 mars 2015,par Jean Bosco Nzosaba

Le ministère du Développement communal organise à Ngozi, du 3 au 4 mars 2015, une retraite d’échanges sur la définition et la détermination des critères d’évaluation de la performance des communes réalisées dans le cadre de la décentralisation. Selon les organisateurs, l’évaluation de la performance consiste à définir un certain nombre de critères permettant annuellement d’apprécier la qualité de la gouvernance et le niveau de développement atteint par la commune. Cet exercice est important du fait que les autorités communales ont l’obligation de garantir la transparence dans la gestion des affaires publiques et d’accomplir efficacement les missions de développement local qui leur sont dévolues. Le champ de l’évaluation retenu par les acteurs clés porte essentiellement sur la gouvernance de la commune, le développement local, l’inclusion sociale et le genre. Le directeur général au ministère du Développement communal en charge de la Décentralisation, M. Jean-Marie Ntihirageza, a indiqué que le but de cette évaluation est de diagnostiquer les problèmes rencontrés par la commune et de procéder, au besoin, à l’élaboration et à la mise en œuvre des programmes conséquents de renforcement des capacités de la commune. Revenant sur les critères d’évaluation, les participants ont identifié notamment la tenue régulière des rencontres communautaires, la régularité des sessions ordinaires du conseil communal, la conformité du budget au canevas du manuel de procédures administratives et financières, la régularité des procédures de passation des marchés publics sur les fonds propres de la commune, le taux d’exécution du budget en matière de recettes, l’inventaire actualisé du patrimoine communal et la prise en compte des mesures de protection de l’environnement par l’administration communale.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)