PROGRAMME DU GOUVERNEMENT

ANALYSE DU PROGRAMME GENERAL DU GOUVERNEMENT DU BURUNDI 2005-2010.

lundi 25 février 2008,par Jean Bosco Nzosaba

Bujumbura le 25 février 2008 (www.oag.bi)Le Burundi a connu, à partir de 1993, une crise politique grave qui a conduit le pays à une guerre fratricide qui a eu de graves conséquences sur sa population et son tissu social et a provoqué une crise institutionnelle sans précédent.

Environ 300.000 personnes ont péri du fait de la guerre, 850.000 autres ont été sinistrés et vivent dans des sites de déplacés ou se sont réfugiés à l’extérieur du pays. L’économie s’est effondrée , les ressources publiques destinées au développement et au fonctionnement de l’état se sont amenuisées, et l’Etat est devenu incapable d’assurer ses missions principales : la sécurité des personnes et des biens et l’encadrement de la population en vue de son auto développement.

C’est dans ce contexte de dégradation économique et sociale que le gouvernement a engagé à partir de 1998, des négociations inter burundaises pour mettre fin à la guerre sous la médiation des pays de la sous région des Grands Lacs et avec le soutien de la communauté Internationale. Ces négociations ont abouti à la signature d’un accord de paix et de réconciliation nationale signée à Arusha le 28 Août 2000 suivi par la signature d’un accord de cessez le feu avec les mouvements armés.

La signature de ces accords a permis la mise en place d’un gouvernement de transition comprenant des représentants des mouvements armés et la mise en œuvre du programme d’intégration de ces mouvements dans les forces de défense et dans la police. Un référendum constitutionnel a été ensuite organisé en Février 2005.

L’adoption d’une nouvelle constitution a ouvert la voie à des élections démocratiques, organisées de Juin à Septembre 2005, qui ont débouché sur la mise en place des organes communaux et d’un Parlement ainsi que l’élection du Président de la République. La mise en place d’institutions élues a suscité d’immenses espoirs auprès des populations de voir la paix et la stabilité dans le pays et une amélioration sensible de leurs conditions de vie.

PDF - 203.6 ko

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)