La production du café vert a été de 13.790 tonnes au cours de la campagne 2014-2015

mardi 21 avril 2015,par Jean Bosco Nzosaba

La production du café vert a été de 13.790 tonnes au cours de la campagne 2014-2015 qui s’est clôturée le 31 mars dernier, a-t-on appris lundi au près du service économique de l’Autorité de régulation de la filière café (ARFIC). Avec cette production, le pays a pu générer des recettes évaluées à 81.222.654.690 Fbu. Les prévisions montrent que la campagne 2015-2016 connaîtra une bonne production évaluée à près de 18.680 tonnes. La production du café a connu une chute depuis les années 1990. Malgré son déclin continuel de productivité, le café représente le principal produit d’exportation au Burundi, qui génère jusqu’à 80% des recettes en devises du pays et des revenus à 600.000 ménages, indique-t-on à l’ARFIC. Avec l’aide de la Banque mondiale, le Burundi compte d’ici 2021, investir 81,2 millions de dollars américains (USD) dans la filière café pour doubler la production, a indiqué le chef de service économique à l’ARFIC. La réalisation de cet objectif nécessite des réformes, notamment le remplacement de vieux caféiers ; l’application de bonnes pratiques de taille, de désherbage, de paillage et de fertilisation adéquate ; l’extension des superficies cultivables ; l’intensification du programme de fertilisation ainsi que l’adoption de meilleures pratiques de récoltes (post-récoltes et d’usinage).

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)