Burundi : le Référendum constitutionnel fixé au 17 mai 2018

lundi 19 mars 2018,par Jean Bosco Nzosaba

Burundi : le Référendum constitutionnel fixé au 17 mai 2018

Au Burundi, le référendum constitutionnel sera organisé le 17 mai 2018, a annoncé dimanche la présidence burundaise dans un décret. "Le projet sera adopté si la majorité absolue des suffrages exprimés, soit cinquante pour cent plus une voix (50%+1) l’approuve ’’, précise la présidence. Elle appelle, en outre, les partis politiques, les coalitions de partis politiques ainsi que les indépendants souhaitant participer à la campagne électorale de se faire enregistrer auprès de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) du 23 mars au 06 avril 2018. Ce décret est publié un mois après la clôture des inscriptions des électeurs pour ce référendum constitutionnel et les élections de 2020. La nouvelle constitution apporte, deux changements majeurs au niveau du mandat présidentiel qui passera de 5 à 7 ans et il sera « renouvelable ». Elle est d’ailleurs rejetée par l’opposition et la société civile qui ont déjà initié un forum citoyen visant à faire barrage à cette "mascarade", qui ne vise selon eux qu’à accorder une présidence à vie à Pierre Nkurunziza, au pouvoir depuis 2005. Depuis fin avril 2015, le Burundi est secoué par une grave crise politique et sécuritaire, née de la décision du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat présidentiel jugé illégal par l’opposition et la société civile. Les violences générées par cette crise ont déjà fait plus d’un millier de morts et poussé plus de 420.000 personnes à fuir le pays, selon un rapport de l’agence de l’ONU pour les réfugiés (UNHCR) publié le 31 janvier 2018.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)