Burundi – Indépendance

mardi 3 juillet 2018,par Jean Bosco Nzosaba

Le Burundi a célébré ce lundi, 2 juillet 2018 le 56ème anniversaire de l’indépendance nationale sous le thème « Consolidons notre indépendance l’unité et le travail, socles du développement ».

Dans son message à la nation, le président burundais, Pierre Nkurunziza a exprimé ses remerciements aux Burundais qui ne cessent de faire preuve de bravoure et de patriotisme, soulignant que la célébration de l’indépendance nationale est aussi une occasion pour les Burundais de se souvenir des héros nationaux, notamment le Prince Louis Rwagasore et le premier ministre Ngendandumwe.

Le Chef de l’Etat Burundais a annoncé que le gouvernement va poursuivre les efforts de développement dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage et celui de l’énergie et des mines. Il a précisé que cette année 2018 est une année de prise de décisions radicales concernant le changement de mentalités.

Il a mis en garde ceux qui gèrent mal la chose publique, et a demandé qu’ils soient jugés en flagrance. Il a exhorté les Burundais et plus particulièrement les fonctionnaires de l’Etat à veiller sur les biens publics. Aux gouverneurs de provinces et aux administrateurs communaux il a demandé de s’atteler à la finalisation des œuvres de développement, qui seront inaugurées à partir de ce mois de juillet. Il leur a demandé également de préparer la fête communale qui sera célébrée au mois d’août. Le président Nkurunziza a rappelé que la colonisation a causé beaucoup de tort aux Burundais, particulièrement en leur ôtant le droit de décider de leur sort et de disposer de leurs ressources. Il s’est réjoui que la Commission Vérité et Réconciliation (CVR) est à l’œuvre pour faire la lumière sur les crises répétitives découlant de la colonisation qui ont secoué les Burundais. Il a salué les conclusions de la retraite du Sénat des 14 et 15 avril 2018 qui demandent que la CVR enquête aussi sur la période coloniale. A quiconque se demanderait pourquoi le Burundi célèbre chaque année la fête de l’indépendance, le président Nkurunziza a expliqué que cet événement sera toujours célébré car recouvrer quelque chose que l’on avait perdu procure toujours plus de joie que recevoir simplement un don. Source : ABP

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)