Assemblée nationale : Ouverture de la session du mois d’août avec 12 projets de lois à l’agenda.

jeudi 2 août 2018,par Jean Bosco Nzosaba

Douze projets de lois sont inscrits à l’ordre du jour de la session ordinaire d’août, a déclaré mercredi, le président de l’Assemblée nationale, M. Pascal Nyabenda, à l’ouverture de la session.

Le président de l’Assemblée nationale a fait savoir dans son allocution que les vacances parlementaires de juillet 2018 ont permis aux députés de raffermir leurs relations avec leurs circonscriptions électorales en partageant les préoccupations et activités de la population.

Il s’agit notamment de la participation aux travaux de développement communautaire, la célébration du 56ème anniversaire de l’indépendance du Burundi, l’inauguration des infrastructures construites en 2018, l’encadrement des élèves en vacances, etc.

Sur le plan de la diplomatie parlementaire, des délégations étrangères ont été reçues en audience dont l’ambassadeur de l’Afrique du Sud M. Ephraïm Oupa Monareng, le nouveau secrétaire général du Forum des parlementaires de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (FP/CIRGL) M. Onyango Kakoba ainsi que la délégation du même Forum conduite par Dr Souliman Adam Waneese.

Cette dernière délégation, confortée par différentes entrevues qu’elle a menées, s’est rendue compte que les avancées réalisées en matière sociopolitique sont satisfaisantes. C’est dans cette optique qu’il a lancé encore une fois un vibrant appel aux réfugiés qui hésitent encore à rentrer dans leur pays car selon lui, la paix et la sécurité y règnent. « Quant aux auteurs des rapports et résolutions truffés de contrevérités qui sont rendus publics sur le Burundi, l’Assemblée nationale leur rappelle que seule la vérité aura toujours le dernier mot », a souligné M. Nyabenda.

Après avoir indiqué que l’Assemblée nationale a aussi envoyé des délégations dans des activités organisées à l’extérieur du pays, M. Nyabenda a fait savoir que sur le plan législatif, l’Assemblée nationale se penchera, au cours de cette session ordinaire d’août 2018, sur 12 projets de lois inscrits à l’ordre du jour.

Il s’agit entre autres du projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’Accord sur l’établissement de la force en attente d’Afrique orientale, le projet de loi portant ratification par la République du Burundi du Protocole de la Communauté Est-Africaine sur la paix et la sécurité et le projet de loi relative à la stabulation permanente et interdiction de la divagation des animaux domestiques et de basse-cour. Selon toujours M. Nyabenda, l’Assemblée nationale aura à analyser le projet de loi portant règlementation du médicament, de l’exercice de la pharmacie, la profession d’opticien et de l’art des tradipraticiens, le projet de loi régissant le marché des capitaux mais aussi le projet de loi portant création, délimitation de la commune Buhayira et délimitation de la commune Murwi en province Cibitoke.

D’autres projets de loi seront analysés notamment celui portant adhésion par la République du Burundi à la convention de 1954 relative au Statut des apatrides, le projet de loi portant dispositions particulières au commerce du pétrole et des produits pétroliers au Burundi. Il sera aussi analysé le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’Accord de prêt n°989 entre la République du Burundi et le Fonds Koweitien pour le Développement Economique des Pays Arabes relatif au projet de construction de la route nationale n°3, tronçon Rumonge-Nyanza-Lac, et autres.

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)