Assassinat de Monsieur Ernest MANIRUMVA : déclaration des organisations de la société civile

jeudi 9 juillet 2009,par Jean Bosco Nzosaba

1. Trois mois, jour pour jour, viennent de passer après l’ignoble assassinat d’Ernest MANIRUMVA, ancien vice-Président de l’OLUCOME tué dans la nuit du 8 au 9 avril 2009.

2. La famille et les amis d’Ernest MANIRUMVA , tout comme la communauté nationale et internationale ne connaissent toujours pas ni les auteurs ni les mobiles de cette abomination. La commission d’enquête qui devait fournir son rapport le 22 mai 2009 n’a jusqu’ici sorti aucun élément de son enquête.

3. Une première manifestation de la société civile qui devait avoir lieu le 29 mai 2009 a été interdite à la dernière minute par le Maire de la Ville de BUJUMBURA sous de fallacieux prétextes. Une deuxième marche prévue ce vendredi 10 juillet 2009 est même mise en veilleuse par un refus verbal du Ministre de l’intérieur en dépit d’une longue concertation et de toutes ses assurances vis-à- vis des représentants de la société civile

Word - 39 ko

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)