Plus de trois millions de Burundais ont besoin d’assistance alimentaire (ONG)

vendredi 20 juillet 2018,par Jean Bosco Nzosaba

Plus de trois millions de Burundais ont, aujourd’hui, besoin d’une assistance alimentaire, a annoncé jeudi, l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome).

Citant une enquête nationale sur la situation nutritionnelle et la mortalité au Burundi menée dans 46 districts sanitaires par l’Institut des Statistiques et d’Etudes économiques du Burundi (ISTEEBU), l’ONG rapporte que 3,6 millions de personnes ont besoin d’assistance alimentaire au Burundi.

L’Observatoire alerte, en outre, sur la hausse du taux de prévalence de la malnutrition chez les enfants et souligne que cette situation impacte négativement le développement normal de l’être humain et risque de priver le Burundi de son futur capital humain, facteur de développement socio-économique.

Il dénonce, dans ce même ordre d’idées, le discours officiel qui affirme que les Burundais mangent à leur faim.

Le Burundi traverse depuis plus de deux ans une crise politico-sécuritaire née de la décision du président Pierre Nkurunziza de briguer un 3ème mandat jugé illégal et contesté par l’opposition, la société civile et une partie de son propre camp.

Les violences consécutives aux contestations ont fait des milliers des morts, et poussé plus de 420 mille Burundais, à l’exil, selon l’ONU.

Source : AA

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)